Cotations… quesaco?

Les cotations sont des indicateurs chiffrés et lettrés qui spécifient le niveau de difficulté d’une voie. Les cotations en France s’étendent de 3 à 9 avec des niveaux intermédiaires qui sont indiqués par des lettres (A étant la plus basse et C la plus élevée). On trouve également souvent l’indicateur +, pour indiquer un niveau intermédiaire entre deux lettres.

3 Voies enfant, grand débutant
4a,b,c Initiation
5a, b, c Initiation, début perfectionnement
6a, b, c Intermédiaire, perfectionnement
7a, b, c Perfectionnement, début escalade professionnelle, début compétition
8a, b, c Haut niveau, compétition
9a, b Escalade extrême, top niveau mondial
9c Adam Ondra

 

Qu’est-ce qui détermine la difficulté d’une voie?

La difficulté d’une voie varie en fonction de son profil (taille des prises, préhension des prises, inclinaison du mur, espacement entre les prises etc…). À voir dans un prochain article.

 

Concrètement, à quoi ça va me servir?

Le système des cotations est à l’heure actuel le moyen le plus efficace pour mesurer sa progression personnelle en escalade de difficulté. Votre niveau initial est peut-être de 4C, on estimera que vous avez progressé lorsque vous atteindrez le 5A et ainsi de suite.

De plus, la FFME s’en sert pour attester des différents niveaux de grimpe (et manipulations de sécurité) que sont les passeports (voir notre article sur les passeports FFME).

 

 

Comment ça marche?

Il faut différencier la cotation en Site Naturel et en Site Artificiel.

En naturel, le premier grimpeur qui sort une nouvelle voie propose une première cotation. Celle-ci peut-être modifiée par les grimpeurs qui lui succèderont.

En artificiel, l’ouvreur (celui qui place les prises sur la voie) a déjà une idée approximative de la difficulté de la voie. Selon les salles et les structures, les cotations affichées en bas des voies sont soit celles décidées par les ouvreurs, soit celles déterminées par les grimpeurs.

 

Comment connaître la cotation d’une voie?

Là encore, naturel et artificiel ne fonctionnent pas de la même façon.

En naturel, ce sont les topos (à acheter) qui indiquent les cotations des voies.

En artificiel, la cotation est indiquée au pied de la voie par une étiquette avec le nom de l’ouvreur.

 

Lien vers le site de l’image

À ne pas oublier…

Les cotations sont des indications sur le niveau des voies. Elles sont là pour aider les grimpeurs à connaître leurs capacités mais elles sont discutées, voir controversées parfois.

Utilisez-les comme un outil de progression mais ne restez pas bloqués dessus!

Grimpez tout type de voies, sur plusieurs sites en variant les cotations!

 

Maintenant, à vos chaussons… soyez    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *