Bien commencer en escalade: conseils pour débutants

Ça y est, c’est décidé, vous voulez tenter l’escalade comme nouveau sport. Félicitations! Voici les phrases que vous avez peut-être déjà dites, déjà entendues ou que vous entendrez :

« J’ai pas assez de bras / Je suis pas musclé »; « C’est pas possible de faire ce mouvement. »

Tout ceci est faux! Il n’y a pas besoin d’avoir des bras musclés pour grimper, à moins d’être à un niveau avancé.

Pour prendre un bon départ, voici quelques conseils qui constituent la base en escalade: prendre de bonnes habitudes dès le début est très important:

  1. La sécurité

Avant de savoir grimper, il faut savoir assurer. Oui, l’escalade est un sport très intéressant mais il comporte des risques qui peuvent être graves si on apprend pas à connaître les bases de la sécurité. Pour cela, je vous invite à vous rapprocher des initiateurs et/ou moniteurs dans votre salle qui vous dispenseront une formation sur place. Vous pouvez également consulter notre article sur la grimpe en moulinette pour avoir des conseils pour débuter.

      2. Grimper bras tendus

Erreur débutant

Une des erreurs les plus classique lorsque l’on débute en escalade est de grimper les bras pliés. On utilise plus d’énergie en grimpant ainsi. Je ne vais pas rentrer dans tous les détails techniques en rapport avec les différents acides présents des les bras (un prochain article), mais il faut savoir qu’a partir de la puberté on produit différents acides au cours d’efforts physiques, et plus on grimpe les bras pliés et plus cette acide arrive rapidement ce qui provoque l’apparition des fameuses  » bouteilles ». Alors un petit conseil , pensez à grimper le plus souvent possible les bras tendus.

 

 

3. Utiliser la pointe des pieds

La fameuse pointe de pied. Lors de votre première visite dans une salle d’escalade on a dû vous fournir une paire de chaussons, et le conseil c’est de prendre plus petit que votre pointure de ville, pourquoi ?

La réponse est simple pour sentir tout votre pied tenu et surtout pouvoir utiliser la pointe de vos chaussons et de ressentir avec les orteils les prises. Lorsque que l’on débute ce n’est pas trop grave de ne pas utiliser la pointe car les prises de pieds sont énormes, mais il faut tout de suite prendre les bonnes habitudes pour pouvoir progresser. Plus le niveau augmente et plus les prises diminuent en taille, du coup plus possible de mettre autre chose que la pointe et surtout cela permet de pivoter sur la prise avec les pieds.

4. Grimper de côté (faire l’égyptien!)

Mais pourquoi pivoter sur les prises ?

Voici la réponse : pour grimper de côté ( on disait faire l’égyptien dans mon ancienne salle). Grimper de face c’est bien mais dans certaines situations, il faut apprendre à se mettre dans toutes les positions: face au mur , de côté droit et gauche, la tête en bas ( pas tout de suite ^^ ). Se tourner sur la voie va vous permettre d’être plus proche de la paroi et du coup, votre centre gravité sera au dessus de vos pieds (c’est-à-dire que les fesses vous attireront moins vers le sol).

5) Lire la voie

Lorsque l’on débute on ne réfléchit pas à la voie, on commence à grimper et on improvise au fur et à mesure. C’est très bien pour la toute première séance mais si vous voulez progresser il faut apprendre à lire la voie, c’est-à-dire la regarder avant de grimper pour anticiper vos mouvements. Cela vous permettra d’utiliser la bonne technique et la bonne dose de force, et surtout de ne pas chercher vos prises sur le mur.  Voici des conseils simples pour commencer la lecture de voie:

– Repérer toutes les prises de votre voie pour ne pas avoir à les chercher une fois sur le mur et observer son cheminement (tout droit, à gauche…)

–  Différencier les prises de mains et les prises de pieds. Dans les cotations 3, 4 et début du 5  les prises de pieds sont aussi des prises de mains. Au fur et à mesure que vous monterez dans les cotations,  les prises de pied deviendront de plus en plus petites donc inutilisables pour les mains. Les visualiser va vous permettre de mieux comprendre le cheminement de la voie.

– Imaginez-vous dans la voie: c’est la partie la plus compliquée pour un grimpeur débutant. Le manque d’expérience et de technique rend la tâche délicate mais faites-le maintenant pour que plus tard tout soit naturel. Quelles prises allez-vous utiliser pour vos mains, pour vos pieds? Dans quelle position serez-vous?

– Regarder des grimpeurs expérimentés.

Voici le dernier des conseils mais un des plus importants. Le mieux est de regarder pour comprendre pourquoi les grimpeurs expérimentés passent le passage et pas vous. Ça permet aussi d’apprendre de nouvelles techniques et de se rendre compte de certaines choses: par exemple que ce n’est pas forcément les plus costauds et les plus grands qui sont les plus forts 😉  ( Chaine Youtube de l’IFSC, diffusion en direct des compétitions )

 

Merci d’avoir lu cet article, n’oubliez pas de soutenir le site en vous inscrivant à la newsletter ( un cadeau en bonus 😉 ) et de partager autour de vous !!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *